Manifestations

connectez-vous...

Le temps

JEvents Calendar

Décembre 2014
D L Ma Me J V S
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
Janvier 2015
D L Ma Me J V S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Les Visiteurs

430135
Aujourd'huiAujourd'hui226
HierHier304
Cette semaineCette semaine1688
Ce mois-ciCe mois-ci9867
Total : Total : 430135
Les articlesReportages« Les enjeux du vieillissement » conférence du Professeur Lamarque

« Les enjeux du vieillissement » conférence du Professeur Lamarque

lamarque_1Le jeudi 26 Mai 2011 le Professeur Lamarque, cancérologue, membre du conseil économique et social du Languedoc Roussillon, fondateur de l’ARCOPRED, association de prévention et de dépistage, a donné une conférence à Saint Julien de Peyrolas sur les enjeux du vieillissement.
La salle du foyer socio culturel était pleine, de personnes qui s’étaient rendues à l’invitation du CCAS et de l’association Bleu Indigo.
Le Professeur Lamarque rappelle que l’espérance de vie est passée de 48 ans en 1900 à 79 ans en 2000 : Avec un différentiel entre les hommes et les femmes (77ans pour les hommes et 84 ans pour les femmes en 2007). C’est dire que la santé des personnes âgées devient un enjeu très important dans notre pays et notre région particulièrement (les plus de 55 ans représentent 32% de la population en Languedoc Roussillon).
Pour parvenir à cet état de bien être physique, psychologique et social (définition OMS de la santé), on dispose de 2 outils : Prévenir et Dépister.
«  La prévention, ce sont les règles de vie permettant de prévenir l’apparition de certaines maladies et d’améliorer son état de santé ».
« Le dépistage consiste à découvrir une maladie existante mais débutante, avant l’apparition des signes cliniques de façon à traiter avec plus de chance de guérison».
La prévention s’articule autour de 3 domaines :
Une alimentation équilibrée
Une activité maintenue
Des addictions maitrisées

En matière alimentaire, il faut réduire le sel, les matières grasses d’origine animale, les sucres rapides, maintenir l’apport en Calcium et en protéine (100gr par jour).

  • Garder au minimum 1/2h d’activité physique par jour
  • Arrêter le tabac (cela diminue le risque de cancer de 30%)
  • Arrêter l’alcool (mais garder 2 verres de vin rouge ou rosé)
  • Réduire les médicaments

Pour le dépistage, certaines actions sont organisées au plan national (dépistage gratuit du cancer du sein pour les femmes et du colon pour hommes et femmes)

Il est nécessaire de consulter le médecin pour organiser avec lui votre plan de dépistage personnalisé. Il élabore votre profil de risque à partir de vos antécédents personnels et familiaux et de votre examen clinique.

Mais de façon systématique il faut, prendre sa tension artérielle au minimum 2 fois par an (il existe des appareils faciles d’emploi en pharmacie) , 1 prise de sang et un électrocardiogramme 1 fois par an . Pour les hommes le dosage des PSA et toucher rectal 1 fois par an permettent dépister un cancer de la prostate. Il faut surveiller aussi les cancers de la peau (mélanome à ne pas confondre avec les « taches de vieillesse ». L’ostéodensitométrie permet de repérer la progression de l’ostéoporose, principale responsable de la dépendance physique extrême chez les femmes ….

Mais au-delà des aspects organiques il faut surveiller l’humeur : La dépression est fréquente chez les personnes âgées et n’a rien de honteux : Il faut en parler au médecin qui mettra en place un traitement.

Enfin le Professeur Lamarque fait remarquer que le « cerveau ne s’use que si on ne s’en sert pas !» La plasticité neuronale permet d’apprendre à tout âge. Le professeur Lamarque insiste sur l’importance du réseau social : Surtout ne pas s’isoler..

Il conclut sur une boutade, empruntée à un humoriste : « Ne prenez pas la vie trop au sérieux, vous n’en sortirez pas vivant ! »