Manifestations

connectez-vous...

Le temps

Le calendrier

Septembre 2019
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
Octobre 2019
L Ma Me J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Les Visiteurs

2444427
Aujourd'huiAujourd'hui511
HierHier2089
Cette semaineCette semaine4623
Ce mois-ciCe mois-ci35539
Total : Total : 2444427
Les articlesUn peu d'histoireLA PLAINE d’AURÈLE (07)

LA PLAINE d’AURÈLE (07)

 Si vous vous promenez sur la jolie petite route qui part de Bidon et qui rejoint la route de St Remèze à Bourg St Andéol, vous serez étonnés de découvrir sur le plateau, au lieu dit de la plaine d’Aurèle, de curieuses constructions rondes…Seraient ce des abris de bergers en ruine au milieu des vaches et des petits veaux ? Plus loin des restes de bâtis en béton vous orienteront vers une interprétation moins bucolique…
En fait les allemands y ont construit en 1943 les infrastructures d’une importante station radar.
Les Alliés s’étaient implantés en Afrique du Nord et les allemands craignaient des atterrissages ou des parachutages importants dans cette zone bien dégagée et particulièrement propice.
La Résistance tente de faire sauter les installations sans succès mais ce sont les allemands qui dynamiteront tout avant de partir.
Notre terre porte encore, ici ou là, les traces des souffrances que vécurent nos parents dans cette guerre affreuse…Pour plus de détails lire la suite

La station-radar de Bidon-Saint-Remèze (nom de code : Alligator 2), construite lors du premier semestre de 1944, comptait deux radars Wurzburg à large parabole installés sur des embases hexagonales, trois radars verticaux de type Freya installés dans des silos cylindriques en béton, protégés par des canons de 25 mm anti-aériens, ainsi qu’une salle de contrôle en « T », plusieurs abris protégés, un transformateur, un réservoir d’eau et différents baraquements. La plupart des assises sont encore visibles sur le terrain. La station était chargée de traquer les appareils alliés sur le sud de l’Ardèche et de lancer contre eux des chasseurs allemands.