La chapelle du Prieuré Saint Pierre à Pont Saint Esprit

  • Imprimer

prieuréLorsqu’on franchit le pont sur le Rhône pour la première fois, on est étonné de voir ces 2 clochers côte à côte. Souvent c’est la commune qui a voulu rivaliser avec l’Eglise par la construction d’un « beffroi » ou « campanile ». A Pont Saint Esprit il n’en est rien : C’est bien 2 édifices religieux qui sont à côté l’un de l’autre.

L’Eglise paroissiale Saint Saturnin jouxte la chapelle du prieuré Saint Pierre. Pour désaffectée qu’elle est, elle symbolise l’histoire de Pont Saint Esprit : C’est en 948 que Gérard d’Uzès, de la famille comtale d’Uzès, donne ses terres localisées à Saint Saturnin du Rhône, à l’abbaye de Cluny qui vient d’être fondée en Bourgogne (910) pour qu’elle y implante un petit monastère (prieuré). Ce prieuré saint Pierre est la 7° « fille » de l’abbaye mère de Cluny, il comporte 30 moines au XIII° siècle et dispose d’une chapelle réservée aux moines. D’où la nécessité d’avoir en parallèle, une église paroissiale. Le prieur du monastère est le seigneur de la ville. C’est donc lui, qui lance la construction du pont, qui changera le nom de la ville.

A partir du XV° siècle c’est la décadence du prieuré, aggravé par les guerres de religion. On reconstruit partiellement la chapelle à la veille de la révolution. Elle est consacrée en 1784 mais saccagée par les habitants de Pont en 1798. Au XIX° siècle, elle sert de hangar puis d’école publique …et jusqu’en 1965 de garage pour les pompiers !

Le prieuré a disparu. A noter quand même qu’il reste une pratique cultuelle dans cette chapelle désaffectée depuis si longtemps : Une petite chapelle annexe du côté de la place George Ville sert …de temple aux protestants. Pour en savoir plus lire la brochure éditée par la mairie de Pont Saint Esprit . .