Union européenne : des eaux de baignades conformes presque partout

  • Imprimer

plageOù se baigner sans risque cet été ? L’Agence européenne pour l’environnement (AEE) a rendu son rapport 2014 concernant la qualité des eaux de baignade en 2013 dans les pays de l’Union européenne (UE), en Suisse et en Albanie permettant de connaître ainsi les sites où la qualité des eaux de baignade est susceptible d’être la meilleure en 2014.

Ce rapport établit qu’au cours de la saison 2013, sur environ 22 000 zones de baignade existantes (l’entrée de la Croatie à l’été 2013 a permis d’ajouter plus de 900 zones de baignades), 94,7% des sites de baignade de l’UE sont conformes aux normes minimales de qualité d’eau fixée par la directive de 2006 (exigeant des prélèvements analysés). En tête, Chypre et le Luxembourg présentent une excellente qualité de l’eau sur 100% des sites. Malte (98,9%), la Croatie (94,9%) et la Grèce (93,2%) présentent aussi une qualité excellente de l’eau supérieure à la moyenne.

L’AEE note une nette amélioration par rapport à la saison 2012 : la proportion des eaux de baignade d’excellente qualité a augmenté de 3,6 points pour atteindre 82,6%.

Cependant, 2% des sites de baignade situés en bord de mer, des lacs et des rivières présentent une qualité insuffisante des eaux. Les taux les plus élevés de non-conformité ont été observés en Estonie (5,7%), aux Pays Bas (5,1%), en Belgique et en France (3,5%). L’Albanie qui a fourni des données pour la première fois enregistre 8,2% d’eau de baignade non-conforme. Cette qualité insuffisante des eaux s’explique en général par la pollution provenant des égouts et des écoulements des eaux des fermes et terres agricoles qui augmentent en cas de fortes précipitations.

L’AEE vérifiant que les exigences de prélèvement avant le début de la saison et de prélèvements mensuels par la suite ont été respectées au cours de la saison 2013, explique l’amélioration de la qualité de l’eau par un meilleur traitement des eaux et une diminution des rejets d’eaux usées non traitées dans l’environnement.