Bientôt un demi siècle que le stade du Calvaire a vu le jour

  • Imprimer

stade_1964_2Certains d’entre vous n’étaient encore pas nés, les installations sportives n’étaient pas légion dans notre village, comme dans beaucoup d’autres d’ailleurs et voilà que sous les chenilles des bulldozers allait naître Le stade du calvaire.
Cela se passait en tout début de l’année 1964. Le maire de l’époque, Jean Barnouin, qui avait déjà des idées bien avancées sur le sport et la jeunesse se jetait à l’eau. Lui et son conseil municipal décidaient de doter le village d’un ensemble sportif afin que les jeunes puissent faire du sport (notamment au niveau scolaire) dans des conditions décentes.
stade_1964_legendeDes tonnes de rocher ont dû être évacuées après avoir été dynamitées et la terre bien aplanie a donné naissance à un stade de foot relativement plat. Adjacents à ce stade, un terrain de basket, un portique et une aire de saut ont été créés.
Certes, plus tard, (en 1970) le stade a été mis aux normes afin que le club du village, l’Union Sportive Peyrolaise, puisse évoluer dans les compétitions officielles; mais, pour l’époque, c’était déjà un plus pour les jeunes qui ont pu y livrer des matchs épiques.
Les temps évoluent, un nouveau stade, ainsi que des terrains de tennis sont venus compléter cet ensemble, mais il est bon de connaître les origines des installations que la municipalité, déjà à l’époque, entretenait consciencieusement.